Les grands chercheurs de la physiologie sportive
(Pas de photo)

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Les grands chercheurs de la physiologie sportive

Par Nine14 - 17-08-2022 10:42:53 - Aucun commentaire

Puisque nous parlons des grands chercheurs autour du sport et de la Cap.

Globalement, les grandes découvertes dans la physiologie sportive, ce sont :
- M. Archibald Vivian HILL, dans les années 20, qui a découvert la voie énergétique aérobie, le principe de la consommation d’oxygène et la Vo²Max ;

- Les chercheurs qui ont découvert la voie énergétique anaérobie (la glycolyse) et l’acide lactique ; il s’agit de MM. Embden, Meyerhoff et Parnas, en 1940 environ ;

- Les chercheurs (Mader & co) qui ont découvert les seuils lactiques dans les années 70 ;

- M. Henneman et le recrutement des fibres musculaires dans les années 70 ;

- M. Georges BROOKS et la Lactate Shuttle, en 2000 à peu près.


Avec tt cela, on en a bcp pour se rapprocher d’une méthode d’entraînement pas ridicule.

Que reste-t-il à trouver ?
Il reste à comprendre ce qui se passe avec la fatigue.
Les scientifiques en ont une idée, le Grand Gouverneur de M. NOAKES.
Mais, ce n’est qu’une théorie, puisque qu’on ne peut le prouver par les mesures et les expériences. Pour l’instant.


S’appuyant sur NOAKES, PDS2AL fait l’hypothèse que la fatigue est provoquée volontairement par le cerveau en réduisant le nombre de fibres actives, pour les forcer à travailler plus, pour faire ressentir au sportif cette fatigue, d’abord une petite gêne, puis un inconfort pour finir par qqe chose de douloureux (c'est le syndrome de la réduction de déménageurs).
Mais qu’avant cette phase de réduction du nombre de contributeurs, le cerveau commence par mettre eu repos les fibres qu’il considère inaptes en les remplaçant par des fibres inactives mais valides. C’est la phase « turn over fibulaire ». La phase « fatigue » vient après.


Oui, ces grands chercheurs ont fait de la recherche fondamentale.

Il y a ensuite la recherche appliquée : comment exploiter ces découvertes fondamentales.
Là, il suffit d'un cerveau. Einstein en est l'exemple parfait de la recherche appliquée, de la recherche qui s'est passée dans son cerveau.

Billet précédent: PDS2AL et la VMA
Billet suivant: PDS2AL / Plans pour 10K

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 7371 visites